La 15/6 G

Une 15/6 G prise dans la cour de l'usine en 1938

 

Après la reprise de la société Citroën  par Michelin en 1935, le projet de Traction 22CV à moteur V8 est abandonné. Le bureau d'études se voit donc confier la réalisation d'un nouveau haut de gamme à 6 cylindres pour succéder aux C6 et Rosalie 15 CV. Dans un soucis de standardisation, ce modèle devra reprendre la caisse ainsi que les cylindres 78x100mm de la 11. 

 

Caractéristiques techniques

 

Moteur 6 cylindres en ligne 2867 cm3 ( 78x100 ) tournant à gauche.

Puissance 77 ch à 3.800 tr/mn. Couple 19,5 mkg à 1.500 tr/mn. 16 CV fiscaux.

Boite 3 vitesses (2e et 3e synchronisées), couple conique 8x31. Vitesse 125 km/h.

Pneus Michelin 185x400, montés sur les nouvelles jantes Pilote couleur ivoire.

Longueur 4,76 m, largeur 1,79 m, empattement 3,09 m, voies av/ar 1,48 m, Poids 1.325 kg.

 

Principales modifications

 

Février 1946 :

 

Phares peints à la place des phares chromés.

 

 

Production et tarif

 

La 15/6G sera produite de juin 1938 à mai 1947 à 2.666 exemplaires. En juin 1947, elle laisse la place à la 15/6D.

 

 

Année

 Production

Numéros de série

  Tarif

1938

     90 unités

680 001 à 680 090

36.300 F.

1939

2 309 unités

680 091 à 682 400

36.500 F.

1940

     25 unités

682 401 à 682 425

 

1946

   203 unités

682 479 à 682 689

179.575 F.

1947

     39 unités

682 691 à 682 729

240.850 F.