La 15

 

 

La Reine de la Route

 

Alors que des concurrents tels que Ford avec un moteur 8 cylindres en V et Renault avec un moteur 6 cylindres en ligne connaissent un certain succès dans le haut de gamme, il importe que Citroën, alors sous le contrôle de Michelin, se porte à leur hauteur.

Dans le courant de 1938, le choix est fait d'un moteur 6 cylindres en ligne de 2867 cm3, puissance 77 ch, couple 19,5 mkg à 1500 tr/mn.

La "15" affiche 16 CV fiscaux avec ce moteur souple et performant placé sur une caisse de

"11 B", dont seule la longueur du capot diffère, l'empattement n'étant pas modifié.

La "15 Six" deviendra vite la "reine de la route", avec une vitesse maximale de 135 km/h et sa capacité à tenir sans peine le 100 km/h de moyenne grâce à son exceptionnelle tenue de route. Les 50 602 exemplaires construits contribueront grandement à la renommée de Citroën. La "15/6 G" est lancée discrètement en juin 1938, le véritable lancement se situant au salon d'octobre.

Son moteur tourne à gauche, d'où son appellation "15 Six G", le chiffre six rappelle le nombre de cylindres. Le prix de cette berline est alors de 36 300 francs. A la berline se joignent :
- en février 1939, une familiale 8/9 places, 6 glaces,
- en mars 1939, une conduite intérieure 5 places, 6 glaces,
- quelques cabriolets (cinq recensés) furent réalisés en 1939 et 1947.

En mai 1947, le sens de rotation du moteur est rétabli et la "15 Six G" devient "15/6 D".

En avril 1954, la "15/6 H" reçoit à l'arrière une suspension hydropneumatique qui préfigure celle de la future "DS".